Sélectionner une page

MICHEL DUMESTRE, Éditeur a le plaisir de vous annoncer la sortie du livre du Dr Thomas E. LÉVY MD, JD

LA PANACÉE ORIGINELLE

Extrait de la Préface du Docteur Gary Gordon MD, DO, MD(H)

…Les relations répugnantes entre contrôle gouvernemental, médecine générale et lobbies pharmaceutiques ont été dénoncées par ni plus ni moins que le Dr. Marcia Angell de la Harvard Medical School, médecin ex-Éditeur-en-chef du New England Journal of Medicine, un des journaux médicaux les plus respectés au monde. Critiquant ouvertement le système officiel de soins et l’industrie pharmaceutique américains, le Dr. Angell est l’auteur de l’ouvrage intitulé The Truth About the Drug Companies: How They Deceive Us and What to Do About It, ainsi que d’un excellent article paru dans le NewYork Review of Books sous le titre évocateur : Drug Companies & Doctors: A Story of Corruption. Révélant les dérives financières corrompues entre pratique médicale américaine et recherche clinique soutenue par l’industrie, elle écrit : « Personne ne connaît le montant exact des sommes allouées aux médecins par les laboratoires pharmaceutiques, mais d’après les bilans des 9 plus grandes de ces compagnies, sur le seul marché nord-américain, il est question de plus de 10 milliards de USD. C’est ainsi, que s’est établi un contrôle de l’évaluation et, de l’utilisation de leurs produits par les médecins. Des liens si étroits avec les médecins, étendus jusques aux doyens des facultés de médecine, affectent non seulement les résultats de la recherche, la pratique de la médecine, mais aussi la définition de ce qui constitue une « maladie. »

————————- ———————- ———————

Préface à l’édition française du Docteur Jean Marc ROBIN

La vitamine C et moi, c’est une longue histoire. Mon premier souvenir sur la vitamine C date de mon premier stage d’externe en médecine interne à l’hôpital Avicenne à Bobigny, près de Paris. Lors de mon premier jour de stage, l’interniste, praticien hospitalier me présente une personne âgée alitée et traitée pour une infection avec de multiples pétéchies (tâches hémorragiques sous la peau). Il me demande de faire le diagnostic. Je lui réponds que ces tâches sont liées à la vieillesse. Non, me répond-il c’est un scorbut (maladie de carence en vitamine C). Je croyais à l’époque que cela n’existait plus. Il me dit que presque toutes les personnes âgées infectées qui sont hospitalisées dans le service présentent un scorbut. Il me pose une deuxième question : Quand une personne présente une infection nosocomiale multirésistante à tous les antibiotiques hospitaliers, que

prescris-tu ? Je ne sais que répondre, étant donné que dans ce cas, aucun antibiotique utilisé à l’hôpital ne sera efficace. Il me dit alors, qu’il prescrit de l’acide ascorbique (acide supprimant le scorbut) appelée aussi vitamine C et des probiotiques. Et contre toute attente, ces personnes vont guérir de leur infection nosocomiale. Depuis ce jour-là, je me suis intéressé à la vitamine C et je l’ai prescrite chez toutes les personnes infectées. J’ai pris et recommandé de consommer tous les jours 1 gramme de vitamine C à chaque repas à titre préventif contre les infections, la fatigue chronique, le stress… Cela m’a changé la vie… J’étais un asthénique chronique, je ne le suis plus depuis que je suis abonné à la prise quotidienne de vitamine C. Lorsque je suis devenu interne en médecine, mes confrères internes me demandaient comment je faisais pour être en forme au matin après une garde de nuit aux urgences de l’Hôpital sans avoir pu dormir. Je leur montrais alors le tube de vitamine C que j’avais toujours sur moi. Sans la vitamine C, je n’aurais pu travailler à l’hôpital 33 heures de suite (de 9 h à 18 h le lendemain) sans sommeil.

L’homme est dépendant de la prise régulière de vitamine C comme il l’est de l’oxygène. Chez l’animal, du fait de la synthèse endogène de vitamine C, la quantité quotidienne de vitamine C synthétisée est adaptée au besoin journalier d’acide ascorbique. La quantité synthétisée peut atteindre 1,3 g par kilogramme de poids corporel et par jour. Cela expliquerait la capacité d’auto-guérison plus importante de l’animal par rapport à l’homme. L’homme est une des 3 espèces sur terre ne synthétisant pas la vitamine C. Bien que son génome contienne les gènes de la synthèse de vitamine C, ces gènes ne sont pas activés. Cette synthèse étant coûteuse en énergie, son absence participerait à la longévité plus élevée de l’homme par rapport aux autres animaux.
Les effets pharmacologiques de la vitamine C à partir de 8 à 12 grammes par jour à raison de 1 gramme par heure par voie orale sont bien différents de ceux des effets nutritionnels de réduction du scorbut. Ce livre nous explique les indications, les contre-indications, les modalités d’action et les effets biologiques et cliniques de l’administration de hautes doses de vitamine C. Ce livre est une véritable encyclopédie documentée par près de 1 200 références scientifiques. Ainsi vous pourrez mettre en place une ascorbathérapie efficace, optimale et sûre à des doses pharmacologiques personnalisées. Bonne lecture.

Dr Jean-Marc Robin. Phytonutrition & Environnement, Tanger, Maroc. 2 octobre 2016. Pdt de la Société de Médecine nutritionnelle et de Prévention Santé (SMNPS)
healthsmartsource@gmail.com

 

Note de l’Éditeur français Michel Dumestre

La situation en cette fin 2016, est grave; au stade actuel de la marchandisation de la vie, une médecine pharmaceutique peut se vanter d’avoir soumis la santé, qui va s’effondrant; médecine droguée aux considérables crédits alloués et profits honteusement engrangés, elle répète inlassablement l’antienne commerciale de la nécessité d’accepter une vie, possible uniquement, sous sa surveillance médica- menteuse. Pourtant, depuis plus de 70 ans, la recherche orthomoléculaire, nous offre la démonstration, que nous sommes des enfants de la Nature, en manque, non pas de médicament, mais de produits naturels, à des doses étudiables, vérifiables, variables, sûres et déjà pratiquées par les animaux; que le modèle animal, ne ment pas. Que celui qui l’étudie, le comprend, s’en inspire, aura la possibilité de vivre libre, de ne pas obéir à une quelconque autorité politique ou médicale; de tester par lui-même, de créer et de partager avec les autres hommes, une noble vie pleine et édifiante, dans un monde rendu meilleur; ne fut-ce pas, ce que nous proposa Linus Pauling le double Prix Nobel?

aux étonnantes mais réelles et irremplaçables capacités, ne peut laisser indifférent: il fallait offrir au public de langue française, une assise irréfutable, des démonstrations simples et logiques, plus d’un millier de références scientifiques, des réponses rassurantes et constructives, des dosages illicitement adéquats, des modes d’emploi éprouvés et facilement reproductibles, un courage et une force scientifiquement tranquille: c’est ce qu’a construit, pour nous tous, page après page, le cardiologue américain Thomas E. Lévy. MD, JD. Merci !

Aucun ouvrage complet sur ce sujet de la vitamine C, n’existait en français; naturopathe orthomoléculaire, j’ai eu le bonheur d’y participer, en tant que traducteur-éditeur. Il vous appartient, chers lecteurs, de vous saisir de ce travail, de l’utiliser pour vos vies, de le faire connaître au corps médical, pour le soigner, pour qu’ainsi, enfin sorti de son oxydante torpeur, il soit heureux, avec vous, de prouver finalement, par le simple usage de doses adéquates de vitamine C, qu’une vie saine, fraternelle et naturelle, est possible, aisée; et nécessaire.

Michel Dumestre, Paris, septembre 2016. Secrétaire de la Société de Médecine nutritionnelle et de Prévention Santé (SMNPS)

Alors, pourquoi un tel refus quasi universel d’examiner les mérites des doses élevées de vitamine C, ou même de regarder les éléments de preuve les démontrant ? Au lecteur le soin de répondre à cette question. Mais, quelle qu’en soit la raison, cela est inexcusable !

Rien ne changera, à moins que, et jusqu’à ce que, le public n’oblige la profession médicale, à être la noble profession qu’elle prétend être. 

Dr Thomas E. Lévy MD, JD
Disponible (livraison) chez l’éditeur : 0 647 409 171 Disponible en librairie à partir de septembre 2020
Tél contact en France: + 33(0) 647 409 171